Quand on fait essayer la double à une restauratrice parisienne ! (vidéo exclusive)

Rencontrée par hasard, et baiser aussi par hasard, la 1ère fois, Marina, 24 ans, nous a envoyé un pe t it email de remerciement pour le plan cul qu’on s’était fait avec elle. On était tellement bien la bite fourrée entre ses bonnes fesses qu’on a pas pu s’empêcher de la relancer (voir harceler) pour que cette douce patronne de restaurant accepte de revenir nous voir pour qu’on puisse fourrer ses trous à plusieurs en même temps 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.